Actualités du Docteur Runge

reconstruction mamelon dr Runge

Comment reconstruire un mamelon ?

Après un cancer du sein et une mastectomie, les femmes sont nombreuses à se tourner vers la reconstruction mammaire (reconstruction de l’aréole et du mamelon). Le mamelon peut être reconstruit soit en greffant une partie de l’autre mamelon si cela est faisable, soit en confectionnant un lambeau local afin d’apporter du relief. Comment se déroule la procédure ? Quelles sont les suites opératoires ? Les résultats possibles ? Le Dr Runge fait le point sur la pratique.

Qu’est-ce qu’une reconstruction du mamelon ?

Définition reconstruction du mamelon : de quoi s’agit-il ?

La reconstruction du mamelon est la dernière étape de la reconstruction du sein. Elle se pratique souvent en même temps que la symétrisation du sein restant (entre 3 et 5 mois après la reconstruction du sein).

Dans quel cas procède-t-on à la reconstruction d’un mamelon ?

Chaque année, près de 20 000 femmes touchées par le cancer du sein subissent une mastectomie. S’en suit alors tout un processus de reconstruction psychologique. Après une mastectomie, les femmes ont le choix de recourir à une reconstruction mammaire.
Généralement, la reconstruction mammaire se déroule en 3 temps :

  • Reconstruction du volume du sein
  • Harmonisation des deux seins
  • Création de la zone de l’aréole et du mamelon.

Bon à savoir : la reconstruction d’un mamelon n’est en aucun cas obligatoire. Il s’agit d’un choix personnel. La patiente peut tout à fait décider d’utiliser uniquement une prothèse externe après sa mastectomie.

Reconstruire un mamelon : quelles sont les différentes techniques ?

Il y a plusieurs techniques pour reconstituer une aréole : le tatouage ou la greffe de peau. Le mamelon est de son côté reconstruit en même temps que l’aréole, en tout cas la plupart du temps, selon différentes méthodes :

  • La greffe d’une partie du mamelon de l’autre sein à condition qu’il ne soit pas trop petit
  • Un petit lambeau local : une greffe de peau est alors souvent nécessaire pour reconstruire l’aréole
  • Un tatouage donnant une impression de relief.

Quelle que soit l’option retenue, il s’agit de gestes peu douloureux. A noter cependant qu’un mamelon reconstruit ne retrouve pas la même sensibilité qu’un mamelon naturel.

Qui peut reconstruire un mamelon ?

Seul un chirurgien plasticien qualifié, spécialisé en chirurgie mammaire et en reconstruction mammaire, peut reconstruire un mamelon avec sécurité. Le geste opératoire est précis et l’humain est une dimension qui revêt ici toute son importance.

Le Dr Runge reçoit ses patientes en consultation avant toute décision. L’objectif est d’établir une relation de confiance, basée sur le respect, l’écoute et l’échange. Les patientes ayant déjà subi une mastectomie, l’objectif est de les rassurer et de les aider à aller de l’avant.

Il vous transmet aussi un devis tout en sachant que l’opération est prise en charge par la Sécurité sociale dans le cadre du traitement du cancer du sein.

Quelle convalescence après cette opération ?

Les suites d’une reconstruction de mamelon ne sont généralement pas douloureuses. Néanmoins, plusieurs mois peuvent être nécessaires pour que le tissu se cicatrise après une reconstruction mammaire de manière globale. Votre chirurgien ne manquera pas de tout vous expliquer pour que vous ayez une visibilité sur le long terme. En cas de doute sur un effet secondaire, vous pouvez tout à fait le contacter.

Il faudra patienter quelques temps afin d’observer le résultat définitif de la reconstruction de l’aréole et du mamelon, le temps que la cicatrisation soit totale. Quelle que soit la technique employée, le résultat est très satisfaisant, restaurant ainsi pleinement la féminité de la patiente.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles


3 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...

Commentaire