Augmentation mammaire

L'augmentation mammaire par le Dr Marc Runge à Paris et Beauvais (Oise)

On parle d’hypoplasie mammaire lorsque le volume des seins n’est pas suffisamment développé. Dans pareil cas, l’intervention de chirurgie a pour but de rendre à la poitrine sa féminité.

Le plus fréquemment, l’hypoplasie mammaire concerne des seins hypotrophiques (pas assez développés), mais il peut également s’agir de seins vidés par un allaitement ou une grossesse ou bien plus rarement de seins malformés. Les patientes françaises vont le plus souvent demander à obtenir un résultat naturel, en harmonie avec leur silhouette.

Prendre rendez-vous
Voir les Résultats

En résumé : l’augmentation mammaire

  • Mammograpghie préopératoire nécessaire
  • Anesthesie : générale
  • Durée d’intervention : 1h
  • Hospitalisation : ambulatoire ou hospitalisation 1 nuit
  • Suites post-opératoires: pansement 5 jours. Peu de douleurs si prépectoral, traitement antalgique si nécessaire notamment si rétropectoral
  • Port d’un soutien-gorge pendant 1 mois
  • Aucun effort pendant 8 jours. Arret de jours
  • Pas de sport pendant 1 à 2 mois si prépectoral. Pas de sport pendant 3 mois si retropectoral
  • Protection solaire pendant 1 an (écran total ou maillot)
  • Prise en charge sécurité sociale : possible si malformation mammaire

Objectifs de l’augmentation mammaire

Il peut s’agir également de patientes ayant perdu du volume mammaire après des grossesses et allaitements avec souvent une ptose mammaire associée. On parle de ptose mammaire quand une poitrine est « tombante » avec aréoles trop basses, distension de la peau et/ou affaissement de la glande. La ptose peut aussi être associée à un volume de seins faible. La patient souhaite “repulper” ses seins.

Le prix de l’augmentation mammaire dépendra de l’existence d’une prise en charge par l’assurance maladie. Hormis les cas de malformation et d’agénésie mammaire, l’augmentation mammaire n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. L’opération peut être pratiquée quand dès que les seins ont terminé leur croissance.

On utilise le plus souvent dans l’augmentation mammaire des prothèses mammaires en silicone, elles peuvent cependant parfois être remplies de sérum physiologique. La cicatrice dans l’augmentation mammaire pourra être sous les bras au niveau des aisselles (voie axillaire), sous les seins ou au niveau de l’aréole du téton. La prothèse peut être placée devant ou derrière le muscle grand pectoral.

L’augmentation mammaire peut-être également réalisée par injection de graisse dans les seins sous certaines conditions: c’est le lipofilling des seins ( augmentation mammaire avec graisse)

Les implants mammaires

Les prothèses mammaires sont constitués d’une enveloppe en élastomère de silicone ou parfois en polyuréthane. Ils contiennent du sérum physiologique ou du gel de silicone. On utilise le plus souvent des implants en silicone car ils sont plus résistants et donnent un résultat naturel. La forme des implants mammaires peut-être ronde ou anatomique.

Avant l’augmentation mammaire

Lors de la première consultation, le chirurgien tient compte de différents paramètres physiques : poids, musculature, taille, etc. Le choix des implants se fait en concertation avec la patiente et le chirurgien prend en compte le contexte anatomique pour proposer à la patiente les prothèses les plus adaptées ainsi que le volume des prothèses mammaires pour obtenir une augmentation mammaire naturelle. Lors de ce rendez-vous, le chirurgien décide également de l’emplacement des cicatrices ainsi que du positionnement de l’implant par rapport au muscle. Une mammographie pré-opératoire sera nécessaire.

La patiente doit consulter le médecin anesthésiste au plus tard 2 jours avant l’opération. La consommation d’aspirine est proscrite dans les dix jours avant l’opération et la patiente doit être à jeun dans les 6 heures avant l’opération.

L’anesthésie et l’hospitalisation dans l’augmentation mammaire

Pour une augmentation mammaire, on pratique une anesthésie générale.

L’hospitalisation se fait soit en ambulatoire (entrée le matin et sortie le jour même) soit avec une nuit d’hospitalisation (sortie le lendemain matin).

L’opération

Les techniques chirurgicales pratiquées par le chirurgien pour une augmentation mammaire lui sont propre mais certaines méthodes restent cependant communes. L’incision de la peau peut se faire par 3 voies différentes :

  • Cicatrice sous-mammaire, l’incision est située sous le sein.
  • Cicatrice aréolaires, l’incision se fait dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole ou bien par ouverture horizontale contournant le mamelon par-dessous.
  • Cicatrice axillaire, incision sous le bras dans l’aisselle.

 

Le chirurgien introduit alors les implants dans les incisions. Il y a donc deux positionnements différents :

  • Rétromusculaire : les prothèses sont placées en arrière du muscle grand pectoral avec dual plan si nécessaire (petit décollement complémentaire en avant du muscle)
  • Prémusculaire : les prothèses sont placées en arrière de la glande mammaire mais en avant du muscle grand pectoral.

Les suites post-opératoires dans l’augmentation mammaire

Après l’intervention, la patiente peut ressentir des douleurs surtout si les prothèses mammaires sont positionnées en arrière du muscle qui seront largement diminuées par un traitement antalgique adapté. L’oedème dans l’augmentation mammaire est présent les premiers jours et va progressivement régresser pour obtenir une augmentation mammaire naturelle.

Le pansement sera enlevé au 5eme-7eme jour et remplacé par un soutien gorge de contention à porter jour et nuit pendant 3 semaines.  Une période de repos de 5 à 7 jours sera nécessaire sans aucun effort. La reprise d’une activité sportive pourra se faire en 1 à 2 mois ( 3 mois si rétromusculaire)

Les résultats de l’augmentation mammaire

Le résultat de l’intervention est immédiat sur la silhouette mais les seins vont s’assouplir progressivement avec la disparition de l’oedème mammaire durant les premiers mois avec une bonne idée du résultat définitif au troisième mois.

  • Photo des seins avant et après l'augmentation mammaire réalisée par le Docteur Runge à Paris et Beauvais (Oise)
  • Photo des seins d'après l'augmentation mammaire réalisée par le Dr Runge, chirurgien esthétique renommé à Pairs et Beauvais (Oise)
  • L'opération d'une augmentation mammaire en photos avant et après par le Dr Runge, chirurgien esthétique à Paris et Beauvais (Oise)
  • Photo seins avant/après augmentation mammaire réalisée par le Dr Runge, chirurgien esthétique à Paris et Beauvais (Oise)
  • Photo seins avant et après augmentation mammaire réalisée par le Dr Runge, chirurgien esthétique à Paris et Beauvais (Oise)
  • Augmentation mammaire à Paris, Photo avant et après l'opération réalisée par le Dr Marc Runge
  • Photos du traitement de l'hypotrophie mammaire par augmentation mammaire - Dr Runge
  • 1 - Avant augmentation mammaire :

    Hypotrophie mammaire importante chez patiente de 20 ans.

    1 - Après augmentation mammaire :

    Résultat 3 mois après augmentation mammaire 85C avec implants mammaires en position rétromusculaire et cicatrice aréolaire inférieure.
  • 2 - Avant augmentation mammaire :

    Hypotrophie mammaire chez une patiente de 28 ans.

    2 - Après augmentation mammaire :

    Résultat 6 mois après augmentation mammaire 90 D avec implants mammaires en position prémusculaire rétroglandulaire et cicatrice aréolaire inférieure.
  • 3 - Avant augmentation mammaire :

    Patiente de 32 ans présentant des seins “vidés” par des grossesses avec allaitement.

    3 - Après augmentation mammaire :

    Résultat 6 mois après augmentation mammaire 85C avec dual plan. Le sein est “repulpé”.
  • 4 - Avant augmentation mammaire :

    Patiente de 23 ans avec hypotrophie mammaire.

    4 - Après augmentation mammaire :

    Résultat 6 mois après augmentation mammaire 90C en position prépectoral et cicatrices périaréolaires.
  • 5 - Avant augmentation mammaire :

    Patiente de 27 ans avec hypotrophie mammaire.

    5 - Après augmentation mammaire :

    Résultat 3 mois après augmentation mammaire 85C avec implant mammaire prépectoral et cicatrice aréolaire inférieur.
  • 6 - Avant augmentation mammaire :

    Patiente de 25 ans avec hypotrophie mammaire.

    6 - Après augmentation mammaire :

    Résultat 9 mois après augmentation mammaire 90C avec implants mammaires en position prémusculaire et cicatrice aréolaire inférieure.
  • Mettre ici ALT de l'image

Les tarifs de l’augmentation mammaire

Le tarif de l’augmentation mammaire dépendra de l’existence d’une prise en charge par l’assurance maladie. Celle-ci est possible dans les cas agénésie mammaire ou de malformation mammaire après demande d’entente préalable auprès du médecin conseil.

Le plus souvent cette intervention est considérée comme une intervention de chirurgie esthétique

Chirurgie esthétique
Augmentation mammaire 3 900€ à 5 500€
Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles


4 votes
Moyennes : 4,00 sur 5
Loading...

Commentaire