Actualités du Docteur Runge

Lipofilling et injection de graisse à Paris | Dr Runge

Le lipofilling : découverte de la technique et avancées scientifiques

Le lipofilling est une technique de chirurgie esthétique qui repose sur le transfert de graisse depuis une zone du corps du patient (zone de prélèvement) vers une autre (zone d’injection). Cette technique, découverte à la fin du XIXème siècle, a connu de nombreuses avancées et permet aujourd’hui de répondre à de nombreuses indications en chirurgie du visage et du corps.

Le lipofilling : histoire d’une découverte

Il faut remonter en 1893 pour trouver les premières traces du transfert de graisse autologue. C’est le chirurgien allemand Gustav Neuber qui utilisa en premier cette technique, pour combler les séquelles d’une infection sur le visage d’un de ses patients. De nombreux chirurgiens ont par la suite essayé de reproduire le geste, avec des succès plus ou moins probants et des séquelles importantes sur la zone de prélèvement.

En 1983, le Dr Yves Gérard Illouz perfectionne la technique, en réussissant notamment à minimiser les séquelles sur la zone de prélèvement, mais il faudra attendre le début des années 1990 et les travaux du Dr Sydney Coleman pour qu’une technique fiable et reproductible voie le jour.

Le lipofilling de nos jours

Les techniques de prélèvement, purification et réinjection de la graisse ont connu de nombreuses évolutions depuis Coleman et les années 90.

Les grosses canules utilisées pour le prélèvement et la réinjection de la graisse ont été remplacées par des canules plus fines, avec des orifices d’un millimètre qui laissent ainsi moins de marques après l’intervention, et le processus de préparation a été amélioré afin de ne conserver qu’une graisse fluide, débarrassée du sang, des impuretés et des fibres.

Il s’agit désormais d’une intervention peu invasive d’environ 2 heures réalisée en ambulatoire (sortie le jour même) et avec des suites post-opératoires légères.

Les indications du lipofilling

La technique du lipofilling peut être appliquée sur différentes zones du visage et du corps. L’importance de la correction sera déterminée en fonction de la quantité de graisse disponible ainsi que des souhaits du patient.

Comblement du visage

Au niveau du visage, la lipostructure est principalement utilisée pour redonner du volume aux zones qui ont fondu à cause du vieillissement : pommettes, tempes, joues, sillons nasogéniens ou ovale du visage.

Cette technique peut également être utilisée pour combler les dépressions tissulaires comme les cicatrices.

Chirurgie mammaire

L’une des principales indications du lipofilling est l’augmentation mammaire. En effet, les injections de graisse permettent d’augmenter le volume de la poitrine sans mise en place d’un corps étranger (prothèse mammaire) et avec un résultat naturel, tant au visuel qu’au toucher. Le lipofilling peut également être réalisé en complément de l’augmentation mammaire par prothèse, afin d’épaissir les tissus qui recouvrent la glande mammaire et de limiter l’apparition de plis au niveau des seins.

Le lipofilling est également utilisé dans le cas de la reconstruction mammaire après cancer du sein.

Augmentation des fesses et des mollets

Comme pour la chirurgie mammaire, la lipostructure peut être utilisée pour augmenter le volume des fesses et des mollets, permettant ainsi de redessiner la silhouette dans son ensemble.

Pénoplastie

La pénoplastie est l’intervention qui permet d’augmenter circonférence du pénis. Elle peut être réalisée par injections d’acide hyaluronique, pour un résultat temporaire, ou par injections de graisse autologue. Celle-ci permet un gain de 2 à 4 centimètres de circonférence, au repos comme en érection.

Le lipofilling : limites de l’intervention

Malgré les avancées techniques réalisées depuis la découverte de cette procédure, il existe encore des limites.

Augmentation de volume modérée

Dans le cadre de l’augmentation de la poitrine, le lipofilling ne permettra un gain que d’un bonnet. Si la patiente souhaite une augmentation plus importante, il faudra donc se diriger vers la pose d’un implant mammaire. Pour l’augmentation des fesses, l’augmentation sera limitée par la quantité de graisse présente dans le corps du patient.

Asymétries

Une partie de la graisse injectée va se résorber dans les jours qui suivent l’intervention. Il est donc possible de voir apparaître des asymétries au niveau de la poitrine, des fesses ou encore des mollets. En cas d’asymétrie importante, il pourra être nécessaire de procéder à une nouvelle séance de lipofilling.

Vous souhaitez combler les volumes de votre visage, augmenter votre poitrine ou vos fesses ? Contactez-moi pour une demande de rendez-vous au cours duquel nous déterminerons ensemble si le lipofilling répond à vos besoins.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
Loading...

Commentaire